Primaire EELV, citoyenne mais pas trop !

Primaire EELV, citoyenne mais pas trop !

Malgré de nombreuses rencontres organisées depuis le printemps 2019, les différents chef.fe.s de file d’EELV Montpellier ont décliné début octobre l’appel à rejoindre la démarche citoyenne #NousSommes (retrouvez notre communiqué ici).

Loin de toute démarche politique nouvelle, ils n’ont notamment pas souhaité durant leur rassemblement « citoyen » – qui n’était en fait qu’une primaire ouverte pour désigner une tête de liste – faire des autres enjeux de campagne (notamment celle de la méthode de constitution de la liste) un enjeu de débat. Cette primaire a néanmoins permis – ou du moins pour partie – de régler leurs affaires de tambouilles et de divisions internes.

Nous invitons Clothilde Ollier, nouvelle cheffe de file d’EELV à transformer sa profession de foi « citoyenne » en actes.
A l’instar de groupes EELV qui se sont mis en appui de nombreuses dynamiques municipalistes ailleurs en France (Perpignan, Toulouse, Poitiers, Grenoble), nous l’invitons à apporter des garanties quant à l’envie d’EELV de s’engager dans une démarche fédératrice et novatrice dont Montpellier à tant besoin.

La crise de confiance démocratique que nous connaissons et la complexité des enjeux de justice climatique, nous confortent tous les jours dans le fait qu’il s’agit aujourd’hui de construire les solutions avec les habitant.e.s pour embarquer le plus grand nombre dans cette construction d’une « majorité du commun ».

L’écologie populaire n’a toujours à Montpellier, qu’un seul candidat : le mouvement #NousSommes.

Fermer le menu