Une méthode innovante et démocratique pour constituer une liste populaire pour les municipales
Place Publique - Krasucki janvier 2019

Une méthode innovante et démocratique pour constituer une liste populaire pour les municipales

 Depuis maintenant 3 mois, le mouvement #NousSommes s’attelle à définir des critères lui permettant de constituer le collectif des 65 personnes qui seront ses candidat.e.s aux élections municipales de Montpellier. Dans chacune de nos rencontres, nous avons organisé des ateliers questionnant la composition de notre liste, nous avons également fait appel à des membres d’organisations qui travaillent sur les questions de démocratie, de municipalisme et de coopération pour affiner nos positions.
 
Nous ne voulons pas seulement des candidat.e.s représentatif.ve.s des montpelliérain.e.s en terme de lieu de résidence, d’âge, de profession. Nous voulons également constituer un groupe efficient pour porter la transformation profonde de la ville revendiquée par notre mouvement. Les candidat.e.s devront ainsi faire preuve de capacité d’écoute, de coopération, de diversité d’expériences et d’usages de la ville pour incarner #NousSommes et enrichir les débats et l’intelligence collective durant et après la campagne.
 
10 membres du mouvement, non candidat.e.s, se sont porté.e.s volontaires pour intégrer le comité de désignation et constituer la pluralité de notre liste avec le soutien de 3 expert.e.s. Après avoir éliminé les canulars et autres candidatures incohérentes avec les valeurs que nous portons, il a convoqué les 135 personnes dont nous avions reçu candidatures et plébiscites sur notre plateforme. Les lundi 4, mardi 5 et jeudi 7 novembre, elles participeront à des entretiens et à des temps collectifs de présentation du mouvement. Ni question piège ni test psychologique complexe, juste un échange bienveillant sur la base des réponses apportées sur la plateforme lors de leur candidature.
 
La composition de la liste sera rendue publique mi novembre, les premières rencontres de travail sont prévues dès la 2ème quinzaine du mois de novembre, les candidat.e.s devront trouver leur place, mener campagne, s’ordonnancer et faire de Montpellier, au coté des nombreux militant.e.s qui nous rejoignent chaque jour, ce que #NousSommes.
Fermer le menu